LE JEU DE L’AMOUR ET DU HASARD – Marivaux

 

Promis l’un à l’autre, deux jeunes gens, Silvia et Dorante, imaginent le même subterfuge pour éprouver leur prétendant(e), un jeu d’acteur. Ils se déguisent, et changent de rôle avec leurs valets respectifs. S’en suit une série de quiproquos, où l’équation du désir est perturbée par le hasard, où les dupes sont dupés, et où chacun manœuvre à l’aveugle. Seuls au courant de la double inversion, M. Orgon et Mario, le père et le frère de Silvia, tirent les ficelles sans rien laisser paraître. 


Le Jeu de l’amour et du hasard
est plus qu’une simple machine de théâtre, claire et efficace, où les histoires d’amour ne sont retardées que pour mieux s’accomplir ensuite. Dans les méandres que les protagonistes s’imposent, l’illusion perturbe le temps et les identités. Chacun se fait acteur, et, dans le jeu, s’égare. Que reste-t-il de l’amour ? Comment jouer ce jeu trouble, d’une réalité théâtralisée, grimée pour la feinte, bourrée d’artifices ? C’est un théâtre d’égarements, un théâtre psychologique, mais de la psychologie du faux, et où le faux, pourtant, fait affleurer quelque chose d’essentiel.  

 

Marivaux
Mise en scène : Jean Joude
Adaptation dramaturgique : Thibaud d’Abbesses
Avec : Gabriel Acremant, Maïa Foucault, Lucie Grunstein, Jean-François Lemoues, Sipan Mouradian et Isis Ravel

Les autres actu

retrouvez nous sur :