CARTHAGE, ENCORE – JL. Lagarce

À propos de l’après
Après la guerre/après l’amour/après sa propre catastrophe.
« Être fragile et désemparé devant les bruits du monde »/ Méditer sur la fuite du temps et les ambitions perdues. Mais d’ici on peut  l’entendre, l’après, il chante, aspire encore à un peu d’humanité.

À propos des rêves
S’enfuir/s’en sortir
Elle imagine la mer, une paire d’espadrille, de la salade verte…  Peut-on supporter de vivre aujourd’hui sans vouloir partir demain ? Elle a préparé ses valises, on ne sait depuis combien de temps.

À propos de ce qui nous empêche
Un manque de solidarité latent ou une peur panique de la déception.Lui regarde la télévision ; hypnotisé, assis sur un fauteuil, il apprend à combattre « les ennemis véritable de la Patrie et du Bonheur » . Finalement peut-être qu’ailleurs, l’herbe n’est pas plus verte.

C’est dans un moment de ce genre, un moment de doute ou de vide, sur une plage de Carthage, qu’est née l’urgence. Celle de mettre en scène les forces qui nous émeuvent , cela, « les hommes et les femmes tels qu’ils sont », « la beauté et l’horreur de leurs échanges et la mélancolie aussitôt qui les prend lorsque cette beauté et cette horreur se perdent ». La lutte entre l’individu et « la force terrible du pouvoir, la séduction tranquille dont il nous écrase, en montrer la simple et sourde violence ». – Pour ne pas se dire que c’est seulement plus tard que nous ferons ce que nous voulons vraiment – Ouvrons la porte, pourquoi pas, de ce monde dystopique, mais aussi onirique : quelques guirlandes et lampe de chevets entourent un salon couvert de lichen et autres mauvaises herbes… C’est presque chaleureux. Être réellement là, dans la maison, avec ces personnages cruellement drôles ou drôlement cruels ; aimer à dire Lagarce, à rire Lagarce, danser, pleurer et parfois aussi, simplement, regarder du sable couler du plafond… « Ah! Evidemment! Ensemble! »

Citations issues de : Carthage, encore et Du luxe et de l’impuissance, de Jean-Luc Lagarce
Jean-Luc Lagarce
Mise en scène : Kim Verschueren
Avec Clémence Ardoin, Harold Batola, Hugo Bindel, Jordan Cado et Vladimir Delaye

Les autres actu

retrouvez nous sur :